Yves Saint Laurent: The Perfection of Style

 

Florence Müller, historienne de la mode, retrace la carrière du légendaire couturier Yves Saint Laurent, de l’aspirant créateur au protégé de Christian Dior, en passant par le directeur de sa propre maison de couture. Le livre met l’accent sur le processus de création — inspirations, conception et sélection des tissus, différentes étapes de l’essayage, production — et emmène le lecteur dans les coulisses de l’atelier.  Parmi les riches illustrations, croquis originaux, photos de défilés, photographies inédites de Saint Laurent au travail, on y trouve un article de presse dévoilant le premier tailleur-pantalon qui deviendra iconique !

Intitulé « La folle nuit de Saint-Laurent chez Régine », cet article paru dans le magazine Marie-Claire en septembre 1966 présentant la collection haute couture hiver 1966, annonce une nouvelle ère : celle de Saint Laurent Rive Gauche.
La nuit du 5 août 1966 au New Jimmy’s, la célèbre boîte de nuit du quartier Montparnasse, Lionel Kazan photographie cette révolution stylistique sur piste de danse.

Aux côtés de la reine de la nuit Régine, du danseur Jacques Chazot, de l’homme de radio Jean-Louis Foulquier, de la femme de lettres Edmonde Charles-Roux, la mannequin (et épouse) Pia Rossilli ainsi que deux autres mannequins dansent avec frénésie. Elles portent robes courtes dorées et argentées et surtout le pantalon-tailleur, pièce maîtresse de la toute nouvelle ligne de prêt-à-porter que le couturier vient de lancer. Sa première boutique ouvrira fin septembre 1966 rue de Tournon.

« Le faste de l’or et de l’argent miroitant ou la douceur romantique du velours noir, deux contrastes pour le soir, des styles de femmes chez Saint-Laurent; toutes les deux actuelles, toutes les deux nouvelles… »

Yves Saint Laurent: The Perfection of Style, Florence Müller, Avant-propos de Pierre Bergé, Skira Rizzoli, 2016. Catalogue accompagnant l’exposition créée au Seattle Art Museum, États-Unis.

[ Illustration  précédente : Robe de gitane en velours noir à manches longues élargies et volants doubles bordés de tuyautés d’organdi blanc. Velours noir de Léonard. © Lionel Kazan. Illustration ci-dessus : double-pages extraite du catalogue ]