Autoportrait de Lionel Kazan dans un miroir rond.

Lionel Kazan (1930-2016) est un photographe de mode monégasque, fils d’un immigré russe et d’une mère polonaise. Son travail est remarquable pour ses images publiées dans les années 1950, 1960 et 1970 dans différents magazines de mode français et américains.

Il a 12 ans quand il rencontre sur la côte d’Azur le réalisateur et photographe Marc Allégret. Ce dernier lui offre son premier appareil photo. Ce sera le début d’une passion déterminant une vocation pour les arts de l’image.

Formé à Paris à l’École Technique de Photographie et Cinématographie, il débute chez Condé Nast comme laborantin. Fin 1952, sa rencontre avec Hélène Lazareff est décisive. Commence alors une longue et belle collaboration avec le magazine Elle et le Femina Illustration. Il fera une centaine de couvertures pour Elle.

En 1956, Alex Liberman, directeur artistique du magazine américain Vogue, le sollicite pour travailler au sein du groupe Condé Nast.

Début des années 1960, il rompt son contrat pour collaborer avec le rival de Vogue, le Harper’s Bazaar et renouer avec le magazine français Elle puis d’autres mensuels dont Marie Claire.

Au milieu des années 1970, Lionel Kazan arrête la photographie de mode pour se consacrer pleinement à la peinture.

Un air du temps

Le musée de la Photographie Charles Nègre de Nice dédie une exposition à Lionel Kazan. Du 04 février au 21 mai 2023, "Lionel Kazan. Un air du temps" embrasse la mode des années 1950 et 1960 à travers quatre-vingt photographies, une sélection de magazines de mode et des audiovisuels inédits.

Claude Brouet, journaliste de mode

Début 1953, Claude Brouet entre au magazine ELLE ans en qualité de rédactrice mode. Fin 1952, Lionel Kazan y fait ses premiers.
Comme Claude Brouet, Lionel Kazan embrasse les changements de la mode et de la condition féminine. De la haute couture inspiratrice au vêtement tout-fait exemplaire, les systèmes de la mode évoluent. Une autre façon de s'habiller s'instaure. Une autre façon de penser s'établit.

Lire la suite en cliquant sur l'image.

Le couturier PIerre Cardin au volant d'une voiture de course rouge, une Excalibur série 1.

Cardin, Mode Mythe Modernité

Pierre Cardin, en 1967, joue les modèles en manteau de castor dans une Excalibur rutilante.
Avec cette photographie, issue d'un reportage pour le magazine de mode Marie Claire, Lionel Kazan fait le portrait d'un homme qui aimait la vitesse.

Lire la suite en cliquant sur l'image.

Irrésistiblement

"Irrésistiblement" est l'un des plus grands tubes japonais de l'idole yéyé. En pochette, une Sylvie Vartan rayonnante, âgée d'une vingtaine d'années, vêtue d'une robe à fleurs romantiques.
La photo, signée Lionel Kazan, est extraite d'une série réalisée pour le magazine Elle du 5 aout 1965.
D'autres clichés de cette série seront utilisés pour les pochettes de disques sortis au Japon dans les années 1970.

Lire la suite en cliquant sur l'image.

Sylvie Vartan, Revue de mode

Idole de la chanson française, Sylvie Vartan occupe la scène de la mode depuis 1961. Cover-girl, styliste dépositaire de sa propre marque, la chanteuse fait le choix de la haute couture à la scène comme à la ville.
En couverture du catalogue, une photographie de Lionel Kazan prise pour le magazine Elle.

Lire la suite en cliquant sur l'image.