Autoportrait de Lionel Kazan dans un miroir rond.

Lionel Kazan (1930-2016) est un photographe de mode monégasque, fils d’un immigré russe et d’une mère polonaise. Son travail est remarquable pour ses images publiées dans les années 1950, 1960 et 1970 dans différents magazines de mode français et américains.

Il a 12 ans quand il rencontre sur la côte d’Azur le réalisateur et photographe Marc Allégret. Ce dernier lui offre son premier appareil photo. Ce sera le début d’une passion déterminant une vocation pour les arts de l’image.

Formé à Paris à l’École Technique de Photographie et Cinématographie, il débute chez Condé Nast comme laborantin. Fin 1952, sa rencontre avec Hélène Lazareff est décisive. Commence alors une longue et belle collaboration avec le magazine Elle et le Femina Illustration. Il fera une centaine de couvertures pour Elle.

En 1956, Alex Liberman, directeur artistique du magazine américain Vogue, le sollicite pour travailler au sein du groupe Condé Nast.

Début des années 1960, il rompt son contrat pour collaborer avec le rival de Vogue, le Harper’s Bazaar et renouer avec le magazine français Elle puis d’autres mensuels dont Marie Claire.

Au milieu des années 1970, Lionel Kazan arrête la photographie de mode pour se consacrer pleinement à la peinture.

Sylvie Vartan jeune pose en tailleur mauve

ELLE, 75 ans de photos de mode

Fondé en 1945, le célèbre magazine féminin ELLE fête ses 75 ans en 2020. Cet ouvrage-anniversaire retrace l’évolution de la société au plus près de la ligne éditoriale : « Du sérieux dans la frivolité, de l’ironie dans le grave ». Parmi les photographes qui ont façonné l'image mode du magazine décennie après décennie, Jean-François Clair, Jeanloup Sieff, Toscani, Mondino, Isserman, Moon... impossible de ne pas citer Lionel Kazan.
Livre à paraître le 3 décembre 2020.

Scène de bar montrant une mannequin habillée d'une robe noire et blanche cinétique de Pierre Cardin.

House of Cardin

Le documentaire consacré au couturier Pierre Cardin sort en salle. 1h35 pour raconter la longue vie de Pierre Cardin, 98 ans. Visionnaire, protéiforme, artiste, qui est l'homme ?
Lionel Kazan a photographié l'homme et ses créations.
En 1967, le magazine Marie-Claire fait le portrait du couturier : « “Pierre est un tyran”, disent ses employés. "Il est génial", disent ses amis. “Je suis extraordinaire”, dit-il. ». L'occasion pour Lionel Kazan de photographier « l'homme qui va plus vite que la mode » au volant d'un bolide rutilant.

Gabrielle Chanel en manteau de fourrure et son mannequin Vera Valdez dans une robe à pois lors d'une séance d'essayage

Le retour de Mlle Chanel

À la faveur de sa réouverture après des travaux, le Palais Galliera présente la première rétrospective en France consacrée à Gabrielle Chanel. L'occasion de revenir sur l'article signé Cocteau consacré du "Nouveau Femina" au retour de mademoiselle Chanel en 1954 illustré des photographies de Lionel Kazan.

Le mannequin Pia Rossilli porte un ensemble de Hannah Troy

Harper’s Bazaar

Le Musée des Arts Décoratifs présente « Harper’s Bazaar, premier magazine de mode ». L'exposition retrace les moments forts de cette mythique revue américaine, son évolution depuis 1867, en rendant hommage aux personnalités qui l’ont façonnée : Carmel Snow, Alexey Brodovitch et Diana Vreeland. Au côté des photographes stars que sont Avedon ou Hiro, Lionel Kazan offre des clichés d'une grande élégance.

Mannequin dansant habillé d'un smocking en veours noir de Yves Saint Laurent.

Féminin Singulier

Le Musée Yves Saint Laurent expose actuellement le vestiaire de Betty Catroux, muse du couturier rencontrée au New Jimmy's en 1967. Cette célèbre boîte de nuit du quartier Montparnasse est le théâtre d'une séance photographique légendaire. La nuit du 5 août 1966, Lionel Kazan fixe pour le mensuel Marie Claire « La folle nuit de Saint-Laurent chez Régine ».