Le retour de Mlle Chanel

coco, Vera Valdez, Le retour de Mademoiselle Chanel, Cocteau

À la faveur de sa réouverture après des travaux d’extension, le Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris, présente la première rétrospective en France d’une couturière hors normes : Gabrielle Chanel (1883-1971).

En 1954, après la fermeture de sa maison de couture, l’apparition du New Look de Dior, Gabrielle Chanel réagit avec son retour à la couture. À contre-courant, elle réaffirme son manifeste de mode. Le 5 février, Mademoiselle Chanel dévoile sa nouvelle collection. Elle a alors soixante et onze ans. Face à l’accueil défavorable que réserve la presse française à sa collection faite de tailleurs de tweed, Jean Cocteau écrit un célèbre plaidoyer dans les pages du premier numéro du Nouveau Femina — Ce tout nouveau magazine est lancé par Hélène Gordon-Lazareff, la fondatrice du Elle —

L’article, intitulé Le retour de mademoiselle Chanel, est illustré par les photographies de Lionel Kazan qui fixe Gabrielle Chanel dans les dernières mises au point de la collection et ses deux jeunes mannequins Vera Valdez et Marie-Hélène Arnaud (la « Chanel Girl »).

« On est heureux de voir avancer sur les marécages où notre prestige stagnait un peu, le merveilleuse petite tête de cygne noir d’une personne qui, autant que les poètes, dédaigne la frivolité et la fantaisie. » Ainsi conclut Jean Cocteau…

Exposition Gabrielle Chanel. Manifeste de mode, du 1er octobre 2020 au 14 mars 2021, Musée de la Mode de la Ville de Paris.

[ Cliché non-paru extrait de la série de Vera Valdez et Coco Chanel, Nouveau Femina, n°1, mars 1954. Coco en manteau de fourrure, Vera dans une robe souple en surah rouge à pois noirs. ]